Rechercher
  • raphaelegranger

A quel point êtes-vous stressé.e ?

Dernière mise à jour : 18 févr.

Vous avez du mal à trouver de l'énergie ? Vous avez l'impression qu'un rien représente une montagne ? Vous vous sentez submergé.e, dépassé.e par les tâches à réaliser ? Vous avez de plus en plus de mal à vous concentrer ou à mémoriser ?

Peut-être souffrez-vous de stress chronique, voire d'hyper-stress. Afin de ne pas atteindre le point de non-retour que représente un burn-out, il vous est urgent de réagir !





Simple stress passager ou stress chronique ?

Si chacun expérimente le stress d’une manière qui lui est propre, il est toutefois intéressant de pouvoir graduer son état de stress selon son intensité.

L’échelle ci-dessous est un outil de mesure qui représente les différents degrés d’intensité du stress.

L’idée est de pouvoir aisément mesurer son état de stress afin d’agir efficacement.

Chacun positionnera donc son curseur en fonction de sa personnalité, son vécu, son état du moment, sa perception, etc.


Hyper-stress et burn-out

On parle d’hyper-stress dès lors que le stress devient très élevé et s’installe dans le temps.

L’hyper-stress représente en quelque sorte les prémices du burn-out. C’est une phase pendant laquelle le niveau de stress va crescendo. S’il est encore possible d’enrayer la machine et éviter le crash, il est essentiel d’agir le plus rapidement possible.

Car l’hyper-stress est une phase d’alerte qui peut se transformer en phase de résistance - ou de déni.

Puis lorsque le corps, le mental et l’émotionnel sont totalement épuisés, c’est le point de bascule : le déclenchement du burn-out.

Le burn-out est ainsi un épuisement global - physique, mental et émotionnel - qui s’installe graduellement sans que la personne touchée ne s’en rende vraiment compte. C’est en quelque sorte un trop de tout pendant trop longtemps.

Si l’on a coutume de parler de burn-out professionnel, cet anglicisme signifie « (se) consumer ». De fait, tout le monde peut être touché, y compris les personnes n’occupant pas un poste pour lequel elles sont rémunérées ou reconnues. Le burn-out peut toucher des étudiants, des personnes au foyer, des retraités, parfois des enfants.


Contrairement à la dépression, le burn-out ne présente pas comme caractéristique la perte de ce que l’on pourrait appeler « la flamme de vie » (découragement, profonde tristesse, pensées suicidaires…).


Une fois le burn-out déclenché, on estime qu'il faut 6 à 18 mois - parfois davantage - selon les cas pour retrouver une vie "normale".


Sans accompagnement - médical, psychologique et sophrologie notamment - il est fréquent de rechuter, souvent de manière bien plus accentuée.


La sophrologie, une alliée contre le stress

La sophrologie est reconnue comme une aide efficace pour lutter contre le stress au quotidien, et davantage encore lorsqu’il s’agit d’hyper-stress ou de burn-out. Au travers d’exercices simples, alliant respiration et visualisations, elle permet en effet de facilement et rapidement :

  • prendre conscience de son corps et savoir écouter ses ressentis

  • reconnaitre ses émotions

  • calmer le corps et le mental

  • améliorer le sommeil

  • soulager les tensions et douleurs

  • prendre du recul

  • court-circuiter les mécanismes du stress

  • s’ancrer dans le moment présent

  • se concentrer sur le positif davantage que sur le négatif

  • stopper les ruminations et pensées négatives

  • déconstruire les croyances limitantes


Envie d'expérimenter quelques exercices simples pour lutter contre le stress au quotidien ? Inscrivez-vous à mon atelier "Mieux gérer son stress au quotidien" le samedi 26 février aux Halle Biomonde à Fougères.


Besoin d'un accompagnement sur mesure pour vous aider à surmonter votre stress ? Contactez-moi et prenons rendez-vous.


38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout